top of page
330355_edited_edited.jpg

8 MARS, PORTRAITS DE FEMME 
édition 2022

Découvrez une série en 8 épisodes accompagnée de 8 comédiennes afin de rendre hommage aux femmes oubliées de notre Histoire à l'occasion de la Journée Internationale des droits des femmes.

Olympe de Gouges

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Lucie Lefèvre.

Olympe de Gouges, figure emblématique de la Révolution française, fut une éminente militante des droits des femmes et une écrivaine engagée. Née en 1748, elle a défié les normes de son époque en plaidant pour l'égalité des sexes et en critiquant ouvertement l'injustice sociale.Son œuvre la plus célèbre, la "Déclaration des droits de la femme et de la citoyenne", rédigée en 1791, est une réponse directe à la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, proclamée pendant la Révolution française. Avec audace et conviction, elle revendiquait l'accès des femmes à l'éducation, à la propriété et à la participation politique.Malgré son courage et son dévouement à la cause des femmes, Olympe de Gouges fut finalement exécutée sous la Terreur en 1793, victime de son engagement en faveur de la justice et de l'égalité. Son héritage perdure aujourd'hui en tant que symbole de la lutte pour les droits des femmes et de la quête universelle de liberté et de dignité.

Rosalind Franklin

Rosalind Franklin, une pionnière de la biologie moléculaire, a joué un rôle crucial dans la découverte de la structure de l'ADN. Née en 1920 à Londres, ses travaux novateurs en diffraction des rayons X ont fourni des images clés qui ont permis à James Watson et Francis Crick de proposer le modèle en double hélice de l'ADN en 1953.

Cependant, malgré sa contribution majeure à cette découverte révolutionnaire, Franklin n'a pas reçu la reconnaissance qu'elle méritait de son vivant. Son rôle a été largement ignoré, voire minimisé, par ses pairs et par la communauté scientifique de l'époque.

Aujourd'hui, son héritage est réévalué et elle est de plus en plus reconnue comme une scientifique brillante et visionnaire. Son travail a ouvert la voie à de nombreuses avancées dans le domaine de la biologie moléculaire et son courage et sa détermination continuent d'inspirer les scientifiques du monde entier.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Gaëlle Camier.

Claire Zetkin

Clara Zetkin, une figure majeure du mouvement ouvrier et féministe, a consacré sa vie à la lutte pour les droits des travailleurs et des femmes. Militante allemande née en 1857, elle a été une ardente défenseure de l'égalité des sexes et de la justice sociale.

Zetkin a été l'une des principales organisatrices du mouvement ouvrier international, jouant un rôle crucial dans la fondation de l'Internationale socialiste des femmes en 1907. Elle a également été une voix influente au sein du Parti social-démocrate d'Allemagne, plaidant pour des réformes sociales et des droits politiques pour les femmes.

Son héritage perdure à travers ses écrits et son engagement en faveur de la solidarité entre les travailleurs et les travailleuses, ainsi que de la lutte pour l'émancipation des femmes dans la société. Clara Zetkin demeure une source d'inspiration pour les générations futures de militants et militantes.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Virginie Royer.

Marie Marvingt

Marie Marvingt, née en 1875, était une pionnière française de l'aviation et une athlète accomplie, souvent surnommée "la fiancée du danger". Elle a excellé dans de nombreux sports, notamment l'alpinisme, le ski, le cyclisme et la natation. Marvingt est surtout connue pour ses exploits en aviation, devenant l'une des premières femmes à obtenir un brevet de pilote.

En 1909, elle a tenté de participer à la traversée de la Manche en ballon, démontrant son courage et son esprit d'aventure. Pendant la Première Guerre mondiale, elle a servi comme infirmière et pilote, proposant l'idée des ambulances aériennes, une vision avant-gardiste qui a influencé le développement des services médicaux d'urgence par avion.

Marie Marvingt a laissé un héritage durable en tant que pionnière dans des domaines traditionnellement dominés par les hommes, inspirant les générations futures à poursuivre leurs rêves et à repousser les limites.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Laure.

Rosa Parks

Rosa Parks, née en 1913 à Tuskegee en Alabama, est une figure emblématique du mouvement des droits civiques aux États-Unis. Son acte de résistance le 1er décembre 1955, à Montgomery, lorsqu'elle a refusé de céder son siège à un passager blanc dans un bus, a déclenché un boycott des bus de Montgomery qui a duré 381 jours. Ce boycott a été un tournant majeur dans la lutte contre la ségrégation raciale.

Rosa Parks, souvent surnommée "la mère du mouvement des droits civiques", a été une militante active bien avant et après cet événement. Elle a travaillé aux côtés de leaders comme Martin Luther King Jr. et a joué un rôle crucial dans le combat pour l'égalité et la justice. Son courage et sa détermination ont inspiré des millions de personnes à travers le monde à lutter contre l'injustice et la discrimination. Rosa Parks est décédée en 2005, mais son héritage perdure comme un symbole de la lutte pour les droits civiques.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Priscillia Gore.

Valentina Terechkova

Valentina Terechkova, née le 6 mars 1937 à Bolchoïe Maslennikovo en Russie, est une pionnière de l'exploration spatiale et une figure emblématique de l'histoire soviétique. Le 16 juin 1963, à bord de Vostok 6, elle devient la première femme à voyager dans l'espace, réalisant 48 orbites autour de la Terre en 71 heures. Son vol historique a marqué une étape majeure dans la conquête de l'espace et a démontré que les femmes pouvaient participer pleinement aux missions spatiales.

Avant de devenir cosmonaute, Terechkova travaillait comme ouvrière textile et pratiquait le parachutisme, une compétence qui a attiré l'attention des responsables du programme spatial soviétique. Après son vol, elle a reçu de nombreuses distinctions et est devenue une héroïne nationale en Union soviétique. Terechkova a également poursuivi une carrière politique, occupant divers postes au sein du Parti communiste et de l'Union soviétique.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Fanny.

Emilie du Chatêlet

Emilie du Châtelet, née Gabrielle Émilie Le Tonnelier de Breteuil le 17 décembre 1706 à Paris, est une figure remarquable du siècle des Lumières. Mathématicienne, physicienne et philosophe, elle est surtout connue pour sa traduction et son commentaire de l'œuvre de Newton, les "Principia Mathematica", qui demeure la version française de référence.

Émilie du Châtelet a grandi dans un milieu aristocratique où elle a eu accès à une éducation de haut niveau, rare pour une femme de son époque. Elle maîtrisait plusieurs langues et s'intéressait aux sciences et à la philosophie. Ses contributions à la physique et aux mathématiques incluent des travaux sur la conservation de l'énergie et les principes de la mécanique.

Sa vie et son travail ont ouvert la voie à de nombreuses femmes dans les sciences et les lettres, faisant d'elle une pionnière et un modèle d'émancipation intellectuelle féminine. Elle est décédée prématurément le 10 septembre 1749 à l'âge de 42 ans, mais son héritage continue d'influencer le monde scientifique et philosophique.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Sibel Ceylan.

Hubertine Auclert

Militante ardente pour les droits des femmes, elle a consacré sa vie à la lutte pour le suffrage féminin et l'égalité entre les sexes.

Hubertine Auclert a commencé sa carrière de militante en rejoignant le mouvement des suffragettes dans les années 1870. En 1876, elle fonde le journal "La Citoyenne", où elle défend sans relâche le droit de vote pour les femmes, l'égalité salariale, et la réforme des lois injustes envers les femmes. Son journal devient une plateforme essentielle pour les idées féministes de l'époque.

Elle n'hésitait pas à utiliser des actions directes et symboliques pour attirer l'attention sur sa cause. En 1881, elle refuse de payer ses impôts, arguant que sans représentation politique, les femmes ne devraient pas être soumises à la taxation. Cet acte de désobéissance civile est une démonstration de son engagement profond et de son courage.

Hubertine Auclert a également travaillé à l'international, participant à des conférences féministes et tissant des liens avec des militantes d'autres pays. Sa persévérance et ses efforts ont jeté les bases du mouvement féministe en France, inspirant les générations futures de militantes.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Aurore Audou-Moreau.

330355_edited_edited.jpg

"Les femmes oubliées de notre histoire sont les piliers invisibles de nos sociétés, leurs voix et leurs contributions méritent d'être redécouvertes et célébrées, car elles ont façonné notre monde de manière incommensurable."

bottom of page