top of page
330355_edited_edited.jpg

8 MARS, PORTRAITS DE FEMME 
édition 2024

Découvrez une série en 8 épisodes accompagnée de 8 comédiennes afin de rendre hommage aux femmes oubliées de notre Histoire à l'occasion de la Journée Internationale des droits des femmes.

Florence Kelley

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Margaux Rinaldi

Florence Kelley (1859-1932) était une réformatrice sociale et une militante influente aux États-Unis, connue pour son travail en faveur des droits des travailleurs, notamment des femmes et des enfants. Elle a été une figure clé dans le mouvement progressiste et a joué un rôle central dans la création de lois sur le travail. Florence Kelley a été la directrice exécutive de la Ligue nationale des consommateurs, où elle a plaidé pour des conditions de travail équitables, des salaires minimums, et la limitation des heures de travail. Elle a également contribué à la lutte contre le travail des enfants, aidant à établir des lois pour protéger les jeunes travailleurs. Son engagement et son dévouement ont laissé un impact durable sur les politiques de travail et les réformes sociales aux États-Unis.

Gerda Taro

Gerda Taro (1910-1937) était une photographe de guerre et une pionnière dans le domaine du photojournalisme. Née Gerta Pohorylle en Allemagne, elle a fui le régime nazi pour la France, où elle a rencontré et collaboré avec le célèbre photographe Robert Capa, son compagnon. Ensemble, ils ont couvert la guerre civile espagnole, où Taro a pris des photos des combats et de la vie quotidienne des soldats et des civils. Elle est reconnue pour son courage et son engagement à documenter les horreurs de la guerre. Tragiquement, Gerda Taro est décédée en 1937, à l'âge de 26 ans, des suites de blessures subies lors d'une attaque aérienne pendant la bataille de Brunete en Espagne, faisant d'elle l'une des premières femmes photojournalistes à mourir sur le front. Son travail a laissé un héritage durable dans le photojournalisme et continue d'inspirer les photographes de guerre aujourd'hui.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Blandine Lagorce.

Naziq Al-Abid

Naziq al-Abid (1887-1959) était une militante syrienne, pionnière dans la lutte pour les droits des femmes et l'indépendance nationale. Née dans une famille aristocratique à Damas, elle a reçu une éducation progressiste qui l'a inspirée à s'engager activement dans les causes sociales et politiques.

Elle a été l'une des premières femmes en Syrie à militer pour l'égalité des sexes et l'éducation des femmes. Elle a fondé plusieurs organisations et écoles destinées à améliorer la condition des femmes et à promouvoir leur rôle dans la société. En 1919, elle a créé l'Association des Dames Syriennes pour venir en aide aux orphelins et aux femmes dans le besoin. En plus de son travail pour les droits des femmes, Naziq al-Abid a été une figure importante dans le mouvement nationaliste syrien. Elle a joué un rôle actif dans la lutte contre l'occupation française et a participé à la Grande Révolte syrienne de 1925-1927. Son engagement politique l'a amenée à être exilée à plusieurs reprises, mais elle a continué à lutter pour l'indépendance et la justice sociale tout au long de sa vie.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Anne-Fleur Andrle 

Rigoberta Menchù

Rigoberta Menchú (née en 1959) est une militante indigène quiché guatémaltèque, lauréate du prix Nobel de la paix en 1992. Elle est connue pour son engagement en faveur des droits des peuples autochtones et des femmes, ainsi que pour sa lutte contre l'oppression et les injustices subies par les communautés indigènes du Guatemala pendant la guerre civile guatémaltèque.

Née dans une famille de paysans, elle a vécu les brutalités de la guerre civile dès son plus jeune âge, perdant plusieurs membres de sa famille à cause de la répression militaire. Elle s'est engagée dans le mouvement des droits des indigènes, cherchant à attirer l'attention internationale sur les atrocités commises contre son peuple. 

En 1992, Rigoberta Menchú a reçu le prix Nobel de la paix en reconnaissance de ses efforts pour la justice sociale et la réconciliation ethno-culturelle basée sur le respect des droits des peuples autochtones. Depuis lors, elle continue à œuvrer pour les droits des indigènes, la paix et la justice sociale, tant au Guatemala que sur la scène internationale.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Laure.

Elvira Notari

Elvira Notari (1875-1946) était une réalisatrice, scénariste et productrice italienne, considérée comme l'une des pionnières du cinéma italien. Née à Salerne, elle a fondé la société de production Dora Film avec son mari, Nicola Notari, à Naples. Active principalement durant les premières décennies du 20e siècle, elle a réalisé plus de 60 longs métrages et une centaine de courts métrages entre 1906 et 1929. Elle se distingue par son approche réaliste et souvent provocante, abordant des thèmes sociaux tels que la pauvreté, l'injustice, et les mœurs locales. Elle a souvent choisi de filmer dans des décors naturels, capturant la vie quotidienne des quartiers populaires de Naples, et mettant en scène des histoires inspirées par la culture napolitaine et la chanson populaire. Elvira Notari a été une figure clé dans le développement du cinéma muet en Italie, mais comme beaucoup de pionnières du cinéma, son travail a été largement oublié après sa mort. Ces dernières années, elle a été redécouverte et célébrée comme une pionnière du cinéma italien et une voix unique dans l'histoire du cinéma mondial.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Pauline.

Sarojini Naidu 

Sarojini Naidu (1879-1949) était une poétesse, militante pour l'indépendance de l'Inde et une figure politique influente, en jouant un rôle majeur dans le mouvement pour l'indépendance de l'Inde sous la direction de Mahatma Gandhi.

Née à Hyderabad, elle a montré dès son jeune âge un talent exceptionnel pour la littérature, publiant son premier recueil de poèmes, "The Golden Threshold", en 1905. Ses poèmes, écrits en anglais, sont célèbres pour leur évocation de la beauté et de la culture de l'Inde.

En plus de sa carrière littéraire, Sarojini Naidu a été une fervente militante politique. Elle a rejoint le Congrès national indien et est devenue une proche collaboratrice de leaders comme Gandhi et Jawaharlal Nehru. Elle a participé activement aux mouvements de désobéissance civile et de non-coopération contre le régime colonial britannique.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Emilie.

Wangari Maathai

Wangari Maathai (1940-2011) était une militante écologiste kényane, biologiste et politicienne, renommée pour son travail en faveur de l'environnement et des droits des femmes. En 2004, elle est devenue la première femme africaine à recevoir le prix Nobel de la paix pour "sa contribution en faveur du développement durable, de la démocratie et de la paix".

En 1977, elle a fondé le Mouvement de la Ceinture Verte, une organisation non gouvernementale axée sur la plantation d'arbres, la conservation de l'environnement et la promotion des droits des femmes. Sous sa direction, le mouvement a planté des dizaines de millions d'arbres en Afrique, aidant à combattre la déforestation, l'érosion des sols et la pénurie d'eau.

Maathai était également une fervente défenseure des droits humains et de la démocratie. Elle a souvent affronté le gouvernement kenyan, subissant des arrestations et des agressions pour son activisme. 

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Priscilla Gore.

Nettie Stevens

Nettie Stevens (1861-1912) était une généticienne et biologiste américaine, reconnue pour sa découverte des chromosomes sexuels qui déterminent le sexe des individus. Son travail a été fondamental pour la génétique moderne et a contribué de manière significative à notre compréhension de la biologie du développement.

 Travaillant avec des insectes, notamment les coléoptères, elle a observé que les mâles et les femelles avaient des combinaisons différentes de chromosomes. Elle a identifié ce qu'elle a appelé les "chromosomes X et Y", démontrant que la présence de ces chromosomes détermine le sexe d'un organisme: les femelles ont deux chromosomes X (XX) et les mâles ont un chromosome X et un chromosome Y (XY).

Cette découverte, publiée en 1905, a prouvé que le sexe était déterminé par des facteurs génétiques et non par des influences environnementales, comme on le croyait auparavant. Malgré la reconnaissance tardive de son travail, Stevens n'a pas reçu de prix majeur de son vivant, et son collègue Thomas Hunt Morgan, qui a ensuite reçu le prix Nobel pour des travaux connexes, n'a pas toujours reconnu pleinement sa contribution.

Cette femme oubliée de l’histoire a été interprétée par Luz.

330355_edited_edited.jpg

"Tout au long de l'histoire, de nombreuses femmes oubliées ont façonné le monde dans l'ombre, leurs contributions éclipsées par celles sous les projecteurs. Leurs voix peuvent être silencieuses dans les annales de l'histoire, mais leur impact résonne à travers le temps."

bottom of page